Des essais avec l’Arbre de Vie

DSC_5116

Le Lignum Vitae, aussi connu comme Gaïac, est un bel arbre des Antilles , maintenant en danger de par sa déforestation, son bois étant extrêmement dur. Cet arbre qui pousse lentement a de belles fleurs bleues et des branches qui s’emmêlent dans tous les sens pour former une large couronne. Il est parfois décrit comme un petit arbre, mais peut-être est ce du au fait que peu de grands arbres âgés ont survécu.

Afin de promouvoir cette merveille de notre héritage arboricole, j’ai fait des essais pour l’amélioration de la germination des graines, les faire pousser et les transplanter dans leur habitat futur. Voici quelques images et notes sur le processus de germination.

DSC_9766

Les fruits, petits et oranges, ont chacun deux graines. Les graines sont recouvertes par une couche de chair rouge appelée le sarcotesta.

DSC_9772

J’ai commencé par séparer les graines selon leur âge présumé (basé sur la quantité de sarcotesta qui restait).

DSC_9779

J’ai tenté la germination en les gardant dans des serviettes en papier humides.

DSC_1695

Après approximativement une semaine, les graines encore entourées d’un sarcotesta ont commencé à moisir, sans germer, même après plusieurs semaines.

DSC_1696

Les graines sans sarcotesta (qu’elles aient été ramassées alors que le sarcotesta était déjà tombé, ou que je l’ai enlevé) n’ont pas moisi, mais elle n’ont pas germé non plus.

DSC_1673

En fait, la solution est de retirer l’enveloppe noire autour de la graine. Cela prend du temps, mais n’est pas très difficile à faire à l’aide d’un couteau de poche. Pour faciliter les choses, il semble qu’il ne soit nécessaire d’exposer que le radicule, la première racine embryonnaire, donc on peut juste gratter l’enveloppe autour du bout le plus rond.

DSC_1683

Ainsi préparées, les graines germent étonnamment vite, en général en deux jours. Actuellement, le mieux est de laisser tremper les graines dans de l’eau pendant un jour. Cela aide à enlever tout morceau de sarcotesta restant, et ainsi, les graines ne pourriront pas. Cela peut aussi booster le processus de germination. Une fois que les graines sont propres, je gratte légèrement le coté arrondi pour exposer le radicule, et je les laisse entourées de serviettes en papier humides dans une pièce chaude. Jusqu’ici, la majorité des graines ainsi traitées semblent germer.

(I got some very useful info from this 1966 article: Seed Germination and Seedling Growth of Guaiacum sanctum)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *