Des Foules Volent à de Nouvelles Activités au 2015 Migratory Bird Festival

On the Festival's popular Heritage Salt Walk, Dr. Jay Haviser points out salt pan walls in the Great Salt Pond. Photo by Mark Yokoyama.
Sur la Promenade du Patrimoine de Sel populaire du Festival, Dr. Jay Haviser a souligné au murs des marais salants dans le Great Salt Pond. Photo par Mark Yokoyama.

Plus de 200 personnes sont venues pour célébrer les oiseaux migrateurs spectaculaires de Saint-Martin au 2015 Migratory Bird Festival (Festival des Oiseaux Migrateurs), qui s’est déroulé Samedi à l’University of St. Martin. Le Migratory Bird Festival est un annuel Événement de Découverte de la Faune gratuit et publique crée par l’association Les Fruits de Mer pour les résidents et les visiteurs de voir et d’apprendre d’avantage sur des nombreuses espèces migratrices de l’île et leurs voyages extraordinaires.

Un des faits saillants de l’événement était la Présentation et Promenade du Patrimoine de Sel, dirigées par Dr. Jay Haviser, le Directeur du St. Maarten Archaeological Center (SIMARC, le Centre Archéologique de St. Maarten). Les participants ont afflué à la présentation bondée sur l’histoire et le patrimoine culturel de sel à Saint-Martin, suivie d’une visite guidée des marais salants et autres structures visibles dans le Great Salt Pond, un des plus importants sites du patrimoine de l’île et aussi une des plus importantes habitats d’oiseaux. Un panneau d’exposition sur l’histoire et l’exploitation de sel a été également exposé lors de l’événement. « Le Great Salt Pond est historiquement important pour les oiseaux et les humains, » explique Jenn Yerkes, la Présidente de l’association Les Fruits de Mer. « Ces structures de l’époque de l’exploitation de sel que nous pouvons encore voir–les murs de pierre, les digues et les poteaux qui sont des traces tangibles d’un passé qui est parfois invisible–elles sont aussi des endroits excellents pour observer des oiseaux et d’autre faune sauvage. Il est un carrefour unique du patrimoine naturel et culturel. Les gens veulent vraiment engager avec leur histoire et leur culture dans des moyens comme cela. En fait, la présentation du Dr. Haviser avait tellement de monde, il était clair que nous aurons besoin d’une plus grande chambre la prochaine fois! »

Kids enjoyed migratory-bird-themed coloring and activity sheets at the Festival's art station. Photo by Olivia Roudon.
Les enfants ont profité des coloriages et des feuilles d’activités sous le thème d’oiseaux migrateurs à la station de l’art du Festival. Photo par Olivia Roudon.

Aussi extrêmement populaire avec les festivaliers étaient les visites d’observation des oiseaux sur le Great Salt Pond, guidées régulièrement tout au long du Festival par Binkie van Es, un guide professionnel d’observation des oiseaux et membre du Conseil d’Administration du Nature Foundation. Même une soudaine averse ne pouvait pas refroidir l’enthousiasme des gens de tous âges qui ont appris à utiliser des jumelles et des cartes d’identification des oiseaux à repérer des Mouettes atricilles, des Bécasseaux tachetés, des Grands hérons et d’autres espèces d’oiseaux migrateurs ainsi que des résidents permanents comme des Aigrettes neigeuses, des Pélicans bruns et des Frégates superbes.

La salle de réunion de l’événement a été emballé au long du Festival pour une série de présentations multimédias fascinantes. Des spéciales conférenciers invités de l’Anguilla National Trust, Devon Carter et Giovanni Hughes, ont présenté une technique de conservation–d’éradication des rats–qui a été un succès retentissant sur le Dog Island d’Anguilla, et qui pourrait être une solution pour les populations menacées d’oiseaux et d’autres animaux sauvages sur les petits îlots de Saint-Martin. Laura Bijnsdorp, l’educatrice environnementale d’EPIC, a axée sur les zones humides qui font de St. Martin un endroit tel crucial pour des milliers d’oiseaux migrateurs chaque année. Des adultes et des enfants ont pu rencontrer les oiseaux migrateurs de Saint-Martin, en savoir plus sur leurs voies migratoires impressionants, et découvrir où les trouver ici sur l’île, dans la présentation « Incroyables Voyages » du naturaliste Mark Yokoyama.

People of all ages got an up-close look at the aquatic animals which feed migratory birds. Photo by Olivia Roudon.
Les gens de tous âges ont jeté un oeil de près aux animaux aquatiques qui nourrissent les oiseaux migrateurs. Photo par Olivia Roudon.

Des semis gratuits de Gaïac ont été distribuées à la station de Club Gaïac, où les festivaliers ont appris à connaître ce bel arbre de patrimoine en voie de disparition, en regardant sections de son bois, en observant des démonstrations de sa densité ahurissante, en apprenant son cycle de vie et ses usages historiques, et en découvrant comment la restauration des arbres indigènes de l’île comme le Gaïac aide les oiseaux par la restauration de leurs habitats.

Sandy Ground youth from the MadTwoz Association came out to enjoy a fun day of nature and science at the Festival. Photo by Alex Gnigler.
Des jeunes de Sandy Ground de l’Association MadTwoz sont venus pour profiter d’une journée divertissante de nature et de science au Festival. Photo par Alex Gnigler.

Les participants ont également appris à propos de ce qui se passe aux oiseaux de Saint-Martin et leurs habitats en période de sécheresse à l’Exposition L’Ombre d’une Sécheresse, ont obtenu un regard de près avec des microscopes et des boîtes loupes aux créatures de zones humides qui nourissent les oiseaux migrateurs à la Station d’Observation de « l’Étang Portable », et ont fait des centaines de cartes sous le thème d’oiseaux migrateurs de l’atelier artistique de « Happy Bird-day Cards ».

L’association Les Fruits de Mer a travaillé en partenariat avec l’Association MadTwoz d’emmener un bus de jeunes de Sandy Ground à profiter d’une journée de la nature, la science, l’art et le plaisir à l’événement. Les éducateurs et les dirigeants d’organisations de jeunesse qui sont intéressés par l’organisation de voyages de groupe aux événements Les Fruits de Mer sont invités à contacter l’association.

Kids and adults learned about the little creatures migratory birds eat at the Portable Pond activity. Photo by Alex Gnigler.
À l’activité « Étang Portable » du Festival, les enfants et les adultes ont appris d’avantage sur les petites créatures que les oiseaux migrateurs mangent. Photo par Alex Gnigler.

« Nous sommes ravis que tout le monde a passé un bon moment au Festival de cette année, » a déclaré Yerkes. « Les présentations des experts ont été totalement emballés, les nouvelles activités comme l’atelier de cartes de ‘Happy Bird-day’, l’Exposition L’Ombre d’une Sécheresse, et la Présentation et Promenade du Patrimoine de Sel étaient un véritable succès, et Les Fruits ont eu plus de gens qui ont adheré à l’association que lors de tout autre événement! Nous ne pouvions pas le faire sans les meilleures bénévoles dans le monde, et nos sponsors phénoménals de l’événement, Hôtel L’Esplanade, Calmos Cafe, Delta Petroleum et Aqua Mania Adventures.”

Toute personne qui a raté l’événement peut toujours télécharger gratuitement l’eBook du reportage photo L’Ombre d’une Sécheresse, et le guide Heritage Plants de BirdsCaribbean des plantes indigènes des Caraïbes qui aident des oiseaux, sur la page de ressources du site Web de l’association Les Fruits de Mer à www.lesfruitsdemer.com.

Le prochain Événement de Découverte de la Faune de l’association Les Fruits de Mer sera Birds & Bugs 2015, une célébration gratuite des insectes incroyables et des fantastiques oiseaux forestiers de Saint-Martin, à venir au début de Décembre à Loterie Farm.

The 2015 Migratory Bird Festival was made possible by the hard work of 24 volunteers and expert presenters. Photo by Alex Gnigler.
Le 2015 Migratory Bird Festival a été rendue possible par le travail dedié de 24 formidables bénévoles et présentateurs experts. Photo par Alex Gnigler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *